RH : Konectomisez vos organigrammes

Comme le relate cet article de la Petite Entreprise publié le 27 juin 2017 , si l’organigramme hiérarchique permet de situer le lecteur dans une entreprise quant aux différents service, cette représentation souffre de sérieuses limites quant à la fidélité de la retranscription du rôle de chacun. Nous reprendrons les points critiques énoncés par cet article dans un premier temps pour, dans un second, voir comment le Konectome y pallie.

Bien définir l’organigramme dans son entreprise

L’organigramme d’entreprise n’a rien d’un instrument technocratique réservé aux grandes multinationales ! Dès que les effectifs d’une société commencent à se compter par dizaines, il devient souvent vital d’encadrer le rôle et la nature des rapports entre chacun. L’organigramme, par son format synthétique, est la première pierre de ce chantier de rationalisation.

L’organigramme d’entreprise : pourquoi est-il essentiel ?

Un « organigramme » désigne un schéma ou un graphique qui a pour objectif de présenter l’ensemble des différents éléments composant une entreprise, ainsi que l’ensemble des liens qui les unissent. Ces dernières peuvent être bien sûr de nature hiérarchique (format pyramidal intégrant le dirigeant, les cadres, les salariés…), mais aussi fonctionnelles ou organisationnelles.

Fondamentalement, l’organigramme est utile pour deux raisons essentielles. D’une part, il renseigne son lecteur sur les caractéristiques principales de chaque service : nom officiel du service (accompagné de son acronyme le cas échéant), nom du responsable, identité de l’ensemble des personnels composant le service, etc… D’autre part, il permet une totale transparence sur les liens hiérarchiques et fonctionnels qui existent au sein de l’entreprise. Il peut ainsi être intéressant, par exemple, de faire apparaître que le service marketing est placé sous la tutelle spécifique du directeur adjoint tandis que le responsable comptabilité a pour interlocuteur direct le président de la société.

Avantages et inconvénients de l’organigramme

L’organigramme a ses partisans mais aussi ses détracteurs ! Certains chefs d’entreprise déplorent ainsi le côté rigide, voire simpliste de cette présentation schématique. De fait, l’entreprise est une entité vivante et en mouvement permanent, dans lequel les rapports – de travail ou de pouvoir – évoluent rapidement, ce que l’organigramme peine à restituer. Un organigramme, notamment dans les petites structures, peut ainsi échouer à donner la véritable dimension et importance au sein de l’entreprise d’un employé multicarte ou « homme à tout faire ».

Pour autant, le document constitue le meilleur format envisageable pour bien schématiser les rouages les plus fondamentaux de l’entreprise. Il ne tient qu’à son dirigeant de le mettre à jour aussi régulièrement que nécessaire pour qu’il reflète bien la réalité de son mode de fonctionnement.

Suite de l’article ici.

Les raisons de préférer le Konectome

Contrairement à l’organigramme hiérarchique n’envisageant l’entreprise que sous le prisme de la direction, le Konectome permet au consultant :

  1. de se placer au niveau de tout collaborateur ou service, et de mieux comprendre ses interactions avec les autres ;
  2. de compléter la vision administrative de ses tâches et donc proposer une perception réelle.
Publicités
Tagué

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s